Skip to content

Espresso Book Machine

by sur 1 juin 2011

Les USA sont très souvent pionniers en matières d’innovations, quelque soit le domaine concerné.

Et le secteur de l’édition, au sens large du terme, en fait l’expérience.

Dorénavant, grâce a un accord signé entre l’American Bookseller Association (ABA) et la société On Demand Books (ODB), les librairies américaines membres de l’ABA pourront disposer d’une machine, certes imposante et quelque peu bruyante, permettant d’imprimer, à la demande et dans un délai ne dépassant pas la dizaine de minutes, tout livre épuisé ou indisponible dans la librairie, dans n’importe quelle langue, avec l’autorisation des éditeurs bien entendu.

Cette innovation permet donc de régler les problèmes liés au stockage dans le magasin et ceux liés au transport car on n’imprimerait finalement qu’un exemplaire quand celui-ci a effectivement été acheté.

Mais la question est bien de savoir si les coûts liés à l’utilisation d’un tel dispositif est viable pour une plus petite structure.

Fabian Bauwens

Publicités

From → Actualités

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :