Skip to content

Le livre numérique détrônera t-il le livre papier?

by sur 6 juillet 2011
Doucement mais surement, le livre numérique se fait une place dans le marché mondial du livre.

Comme nous le montre cette étude de Forrester sur le marché américain, la vente des ebooks auraient généré pas moins de 966 millions de dollars sur l’ensemble de l’année 2010 et  selon les projections du cabinet Forrester, ce chiffre devrait atteindre les 3 milliards de dollars en 2015.

Selon le cabinet d’étude britannique Future Source Consulting (FSC), le marché mondial du livre numérique aurait augmenté de 200% en 2010.

Les USA représentent à eux seul 80% du marché mondial et l’Europe de l’ouest n’en représente que 10%. Cette colossale différence s’expliquerait à la fois par l’omniprésence sur le marché US d’Amazon et d’Apple ainsi que par l’adoption massive de cette nouvelle technologie par le public.

FSC estime que cette différence dans la vente d’ebooks entre les USA et l’Europe diminuera progressivement d’ici à 2014, année à laquelle le marché américain ne pèsera plus que 50% du marché mondial de l’ebook.

Concernant l’Europe, cette étude met en avant que le marché de l’ebook a, durant 2010, été freiné par une offre locale de livres insuffisante et des services de vente de livres numériques pas assez nombreux.

Alors, le livre numérique détrônera t-il le livre papier?

Selon l’association des éditeurs américains (AAP), qui fait mensuellement état des ventes du livre aux USA, le constant est le même depuis un moment: les ventes de livres papiers diminuent et les ventes de livres numériques augmentent.

Beaucoup d’observateurs, tels que Yudu, commencent d’ailleurs à faire des raccourcis et à voir une corrélation entre la diminution de l’un et l’augmentation de l’autre, graphique à l’appui.

Mais ou est cette corrélation?

Nous voyons bien l’évolution de chaque courbe (ebook, hardcover ou couverture rigide et paperback ou l’équivalent de nos livres de poches) mais rien sur ce graphique ne permet d’affirmer qu’il existerait un lien entre ces courbes.

Pour le moment, l’industrie du livre se base toujours sur le livre papier en utilisant l’édition numérique comme seconde source d’activité, mais rien n’interdit de penser et éventuellement de se préparer au retournement de cet équilibre qui pourrait se faire dans les prochaines années.

Fabian Bauwens

[Source]

Advertisements

From → Actualités, e-book

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :