Skip to content

Interview de Damien Jacob, auteur du livre « e-commerce : les bonnes pratiques pour réussir »

by sur 9 janvier 2014

Damien Jacob, auteur de l’ouvrage « e-commerce : les bonnes pratiques pour réussir », nous parle de son livre (également disponible en version numérique) dans le cadre d’une interview accordée à Edi.pro.

Edi.pro – Pouvez-vous décrire en quelques mots le contenu de votre livre ?

D. J. – Ce livre fournit une méthodologie détaillée pour se lancer de façon efficace dans le commerce électronique. Il dévoile également les résultats d’une enquête qualitative auprès de plus de 60 e-commerçants en Wallonie et en Alsace. Cette analyse fouillée a mis en évidence les bonnes pratiques à suivre et les écueils à éviter. Au final, plus de 300 pages d’informations très concrètes, allant de la manière de définir sa stratégie de positionnement en ligne jusqu’à l’approche commerciale tactique tout au long du « parcours client », en passant par l’élaboration du plan financier et les recommandations pour le choix de l’agence web et de la solution d’e-commerce. Le livre est complété par un site Internet (http://www.retis.be) livrant l’état de l’art dans plusieurs domaines et présentant des témoignages supplémentaires de commerçants en ligne.

Edi.pro – Quel est l’objectif visé par cet ouvrage ?

D. J. – L’e-commerce est actuellement en pleine expansion malgré la crise économique. Pourtant en France et en Belgique, si plus de 50 % de la population achètent en ligne, moins de 10 % des PME vendent en ligne. La situation est encore plus marquée en Wallonie, avec moins de 1000 sites d’e-commerce, contre plus de 120 000 en France. Pourtant certains se développent plutôt bien. En partageant les bonnes pratiques pour vendre en ligne, ce livre vise comme objectif d’accroître le nombre de projets d’e-commerce, mais surtout d’augmenter le taux de réussite.

Edi.pro – A quel public s’adresse-t-il essentiellement ?

D. J. – Ce livre s’adresse aux indépendants qui envisagent de créer une boutique de vente en ligne, mais aussi aux PME et commerçants existants qui souhaitent proposer à leur clientèle un service multi-canal, tant en magasin que sur le web. On parle maintenant de « commerce connecté » pour qualifier l’évolution rencontrée dans le secteur commercial avec l’arrivée du numérique et de ses nouveaux canaux (navigateurs web, mais aussi smartphones, tablettes, TV connectées). Il apparaît que l’ouvrage est également lu par des entreprises déjà actives en ligne qui souhaitent améliorer leur rentabilité et se développer à l’international.

Edi.pro – Vous venez récemment de « passer un cap » dans votre carrière. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre expérience professionnelle et vos nouvelles activités ?

D. J. – Depuis 1992, j’ai été chargé par les pouvoirs publics d’évangéliser les acteurs économiques en les informant sur les enjeux du numérique, au niveau de la Province de Liège puis de la Wallonie. Œuvrer dans l’intérêt général pour le développement régional est passionnant, surtout dans un domaine aussi mouvant et entrainant. Si informer et former me plaît, entreprendre m’a toujours titillé l’esprit. J’ai bien tenté deux initiatives d’intrapreunariat d’intérêt public, qui ont rencontré un grand intérêt de terrain, l’une ayant même rassemblé plus de 1000 sociétés du secteur, mais me suis heurté à des limites inadaptées de gouvernance et de compétence territoriale. Quant à lancer en parallèle un projet d’entreprise, cela aurait été déontologiquement inadéquat. Or, à de très nombreuses reprises, j’ai eu envie d’aider de façon plus approfondie des porteurs de projets. La publication du livre a multiplié les sollicitations. Aussi, fin 2013, j’ai fait le pas de préparer mon propre projet et d’également apporter mon expertise en e-commerce aux entreprises, comme coach ou comme conseiller indépendant. Je n’ai toutefois pas stoppé toute mission d’intérêt public, puisque je suis sollicité pour des rapports macro-économiques et je continue de donner cours tant en Belgique qu’en France. A ce propos, il est particulièrement agréable de voir à quel point les étudiants en fin d’études supérieures ont envie de se lancer dans le numérique. Le potentiel humain est au moins aussi présent en Europe qu’aux Etats-Unis pour développer l’e-business…

F. DJELIL

Restez connectés ! Edi.pro organisera très prochainement un concours en ligne pour vous permettre de remporter un exemplaire de l’ouvrage « e-commerce : les bonnes pratiques pour réussir ».

Publicités

From → Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :