Skip to content

Ensemble, défendons le droit d’auteur!

by sur 25 mars 2015

#copyrightforfreedom ! Peut-être en avez-vous entendu parler. Depuis le salon du livre de Paris, cette campagne Twitter lancée par la Fédération des éditeurs européens (FEE) fait le tour du web. Son but ? Démontrer que le droit d’auteur est la meilleure garantie de la liberté d’expression et non l’inverse.

Cette campagne s’oppose tout droit à la réforme proposée par Julia Reda (membre du parti Pirates). Cette réforme, c’est le Parlement européen qui en demanda la réalisation, il s’agissait de préparer un rapport sur la mise en œuvre de la directive 2001/29/CE, concernant l’harmonisation du droit d’auteur en Europe.
Le rapport remis demande une adaptation du droit d’auteur.

Si une opposition à la « modernisation » du droit d’auteur peut sembler extrême, il convient de rappeler l’importance de ce dernier, son but, son idéologie.

Puisque Edi.pro soutient cette initiative, nous vous invitons à découvrir le texte ci-dessous.

Ecrire, publier, être libraire, être lecteur, relève de la liberté d’expression.
La liberté d’expression, ce n’est pas copier ce que font les autres, ce n’est pas le plagiat.
La liberté d’expression, c’est être libre d’écrire, être libre de publier, être libre d’être libraire, être libre de choisir de ce que l’on veut dire et lire.
Cette liberté est garantie par le droit d’auteur.
Au Parlement européen, l’unique députée pirate cherche à faire croire que le droit d’auteur est dépassé et à faire de ce droit fondamental, une coquille vide.
Nous ne pensons pas que ce soit un progrès de revenir au temps où l’auteur et l’artiste dépendaient des puissants pour subsister.
La modernité, c’est de pouvoir vivre de son travail, de pouvoir choisir la façon d’être diffusé, d’être indépendant de la domination des puissants du moment.
Le droit d’auteur reste un droit fondamental, un droit de l’homme.
Ensemble, auteurs, éditeurs, libraires, lecteurs, demandons à nos élus de soutenir le droit d’auteur, la seule législation qui permet de garantir notre liberté, de garantir la diversité de nos cultures.
Nous lançons l’appel aussi aux musiciens, comédiens, artistes, réalisateurs, producteurs, et à tous ceux qui veulent, demain encore, pouvoir lire, écouter, regarder des œuvres originales.
La FEE demande aux éditeurs, libraires, auteurs et à tous les acteurs des industries culturelles d’y participer et de diffuser largement la présente déclaration pour rappeler l’importance du droit d’auteur alors que le Parlement européen est en train d’amender le rapport Reda (du nom de l’eurodéputée allemande du parti Pirate Julia Reda), qui dénigre complètement le droit d’auteur.

Vous trouverez plus d’infos sur ce #copyrightforfreedom sur le site de la FEE (http://fep-fee.eu/Campaign-CopyrightForFreedom)

Merci de relayer cette campagne le plus largement possible.

 

Tristan Graindorge

Advertisements

From → Actualités

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :