Skip to content

Profil-type du lecteur francophone belge

by sur 1 août 2015

L’Association des Editeurs Belges (ADEB) a cherché à connaitre le profil et les habitudes du lecteur francophone belge par le biais d’une étude Ipsos. Que nous apprend cette étude ?

Le lecteur est d’abord une lectrice, 51% de femmes contre 49% d’hommes. Un lecteur francophone sur quatre habite Bruxelles; 34% le Hainaut et le Brabant-wallon et 41% Liège-Luxembourg-Namur. On constate un bel équilibre (20%) côté âge avec juste une petite augmentation du taux (22%) chez les 35-44 ans et une petite diminution (18%) chez les 55-64. En revanche, plus la classe sociale est élevée, plus le taux de lecteurs grimpe. Près d’un lecteur sur deux appartient aux classes sociales les plus élevées. Corollaire, 52% des lecteurs ont un diplôme de l’enseignement supérieur alors qu’on retrouve seulement 2% de lecteurs chez les non-diplômés (ou juste l’école primaire). Six lecteurs sur dix travaillent et ce sont majoritairement des employés.

C’est d’abord pour son plaisir que le Bruxellois ou le Wallon lit. Et surtout des livres imprimés. La part du numérique augmente lorsqu’on lit dans le cadre du travail ou des études (donc surtout chez les jeunes).

Advertisements

From → Actualités

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :