Skip to content

Liseuse : avantages et inconvénients !

by sur 30 juin 2016

Répétons-le : il ne doit pas y avoir un « schisme » entre la lecture sur support imprimé et sur support numérique. On ne doit pas être un lecteur papier ou un lecteur digital… on peut être à la fois l’un et l’autre car les deux modes de lecture sont complémentaires. Les vacances approchent, c’est une belle période de lecture pour bon nombre d’entre-nous, certains se posent peut-être la question de l’achat d’une liseuse ? D’autant que le confort de lecture sur ce support s’est considérablement amélioré… Alors, est-il judicieux d’investir plusieurs dizaines (et parfois centaines) d’euros dans cet outil ? Passons en revue les avantages et les inconvénients de la liseuse…

On commence par ses avantages :

  1. Le premier atout d’une liseuse – à fortiori à en cette période de vacances – c’est qu’elle peut stocker quantité d’ouvrages en fonction de la carte-mémoire dont elle dispose. Une liseuse c’est une vraie bibliothèque dans la poche… pratique pour ne pas s’encombrer et s’alourdir avec plusieurs livres lorsqu’on voyage !
  2. Si vous êtes amateur de grands classiques de la littérature, beaucoup d’ouvrages classiques sont tombés dans le domaine public et sont donc… gratuits ! Oui, il existe un nombre important de livres libre d’accès qui peuvent être téléchargés sur une liseuse. Cela peut diminuer fortement le budget lecture et donc rapidement rembourser, si vous êtes un dévoreur de classiques, l’achat de la liseuse !
  3. Bon nombre de lecteurs utilisent leur tablette mais le rétroéclairage de celle-ci peut rapidement devenir un handicap à la lecture, surtout en extérieur par une belle journée ensoleillée. La liseuse présente un plus grand confort de lecture numérique que les autres supports digitaux. D’autant qu’on peut facilement la tenir d’une seule main. En outre, avec son éclairage intégré, on peut lire partout et à n’importe quelle heure sans déranger les personnes alentours.
  4. le dernier avantage de la liseuse – et à notre avis le plus intéressant – est qu’elle permet l’expérience de lecture augmentée c’est à dire que, par le biais d’hyperliens multimédias insérés dans le texte, le lecteur peut prolonger son expérience de lecture avec des informations complémentaires au texte original. On va donc plus loin que le texte original.

Stockage, ouvrages libres d’accès et gratuits, confort de lecture, lecture enrichie… sont donc les atouts principaux de la liseuse. Attardons-nous à présent sur les inconvénients de la liseuse :

  1. Soyons clair, le prix est un premier frein ! Pour une liseuse de qualité, c’est à dire avec un écran de six pouces au moins, un éclairage intégré, un écran sans reflet et avec une bonne résolution (300ppp au moins), une bonne connectivité (notamment wifi), un espace de stockage suffisant, une autonomie de batterie importante… Il convient de compter au moins 150€ mais cela peut aller jusqu’au double…
  2. La batterie justement peut parfois être un inconvénient… lorsque l’on est plongé dans sa lecture et que la batterie est épuisée, cela peut générer une très grande frustration. Croyez-nous, ça arrive souvent !
  3. On l’a dit ci-dessus, beaucoup de classiques de la littérature sont gratuits car tombés dans le domaine public. Ce n’est évidemment pas le cas des nouveautés ni même des best-sellers de ces dernières années. Vous êtes fan de Chattam ou de Stephen King ? Leurs oeuvres sur liseuses peuvent coûter cher… quoi qu’un petit peu moins qu’un livre imprimé quand même. Mais, il convient aussi de dire que les livres imprimés on peut les trouver de seconde main ou chez les bouquinistes à des prix parfois ridicules… pas les ebooks pour votre liseuse !
  4. Un livre imprimé, ça peut aussi être un bel objet de décoration ! Disons-le, une pièce avec une belle bibliothèque garnie de livres, cela a un charme fou et rehausse l’ambiance. Une icone sur liseuse, beaucoup moins !
  5. Une fois que le livre est dans la liseuse, il est difficile de le prêter à un(e) ami(e)… sauf si l’on prête directement la liseuse. Mais alors, on n’a plus la possibilité de lire. Donc, un livre sur liseuse ça ne se prête pas… C’est dommage !
  6. La sensation de lecture est moins sensuelle ! Un livre imprimé, c’est le contact et l’odeur du papier, l’usure des pages et de la couverture… bref des émotions assurée. Lorsque l’on demande aux lecteurs ce qui les attirent dans le livre papier traditionnel, il apparaît clairement que la souplesse et la flexibilité du support, le plaisir de pouvoir griffonner sur le livre et même le plier sont attractifs… Impossible avec une liseuse ! Quoi que… avec le papier électronique, ce sera bientôt envisageable !

Alors, liseuse ou pas ? A vous de décider… Mais ne l’oubliez pas que ce n’est pas forcément l’un ou l’autre, ça peut être l’un et l’autre ! Un bon livre imprimé dans son salon, près de l’âtre et une liseuse dans le train ou l’avion des vacances… Des vacances que toute l’équipe d’Edi.Pro vous souhaite déjà excellentes !

Advertisements

From → Actualités, e-book

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :